Google retire sa licence Android à Huawei Google retire sa licence Android à Huawei

Actualités et Informations

Google retire sa licence Android à Huawei


Google retire sa licence Android à Huawei

Après le décret signé par l'administration Trump interdisant aux sociétés américaines d'entretenir des relations commerciales avec des sociétés étrangères « à risque », Google mais aussi Intel et Qualcomm ont décidé de rompre leurs liens avec le fabricant chinois.

Alors même que Huawei vient de s'emparer de la 2e place au classement mondial des ventes de smartphone et que le P30 est considéré comme le meilleur photophone du marché, c'est un véritable coup de tonnerre qui s'est abattu sur le fabricant chinois. Coup sur coup, Google, Intel et Qualcomm ont annoncé qu'ils mettaient un terme à leurs relations commerciales avec Huawei, mais aussi sa filiale Honor.

Pourquoi ces trois géants de l'informatique ? Parce qu'ils sont américains, et qu'ils se plient au décret publié par le gouvernement américain qui interdit aux entreprises américaines de commercer avec des entreprises étrangères jugées « à risque ». Un décret qui vise essentiellement Huawei et ZTE dont le matériel réseau installé à l'étranger, aux États-Unis, en Europe ou encore en Australie, serait utilisé par la Chine pour espionner.

Concrètement, que signifie ce divorce ? D'abord, que Google n'accordera plus de licence Android à Huawei et Honor, et que les smartphones des deux marques ne pourront plus installer d'applications Google, ni proposer de télécharger des applications depuis le Play Store. En clair, Huawei et Honor sont privés de système d'exploitation ! Et de processeurs et de composants puisque Qualcomm et Intel suivent le mouvement.

Les modèles déjà commercialisés seront-ils épargnés ?


Qu'en est-il pour ceux qui possèdent aujourd'hui des smartphones Huawei comme le P20 ou le P30 ? Leur téléphone n'est pas concerné par cette mesure, et c'est le cas pour tous les smartphones vendus avant cette interdiction. En revanche, ne comptez pas sur la prochaine version d’Android, ni sur les mises à jour de sécurité !

Est-ce pour autant la mort de Huawei et de Honor ? En dehors de la Chine, il sera compliqué d'exister sans Android. Mais le géant chinois a dans ses cartons son propre système d’exploitation et il peut toujours utiliser la version publique d'Android. Le problème est qu'il est compliqué aujourd'hui de survivre sans les applications Google que sont Chrome, Gmail ou encore Maps. Sauf en Chine où Google est absent...


 

Source



Créateur du site
Fondateur & Développeur du site

Citation du jour
Dans la vie, rien n'est à craindre, tout est à comprendre.

Solutions techniques







Média du digital